Zoom sur les collections jeunesse de la Médiathèque – SOPHIE CURTIL

Sophie_curtilNée en 1949 à Paris, Sophie Curtil s’intéresse très tôt à l’art, à 6 ans déjà, elle fréquentait l’atelier de peinture d’Arno Stern (premier praticien d’éducation créatrice, fondation qu’il a inventée au sortir de la guerre en 1946.) A Paris, elle ouvre un atelier de peinture pour enfants et travaille à l’atelier des enfants du centre Georges Pompidou.

Conceptrice des collections « l’art en jeu » du Centre Pompidou, elle joue passionnément avec l’art, favorisant le dialogue entre l’œuvre et les enfants.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elle crée aussi une collection de livres sur l’art africain « Kitadi » pour le musée Dapper..

kitadikitadi2
..

 

 

 

.
.
.

Elle imagine une série de livres artistiques tactiles et propose aux éditrices des Trois Ourses d’y participer avec l’éditeur « Les doigts qui rêvent » qui fabrique des livres pour les enfants mal et non-voyants.

ali ou leo5 ali ou leo4

Elle signe le premier volume Ali ou Léo . Du bout des doigts on découvre les empreintes d’objets contenus dans un sac.

ali ou leo3Elle confie les titres suivants Plis et plans et Feuilles/Leaves à Katsumi Komagata avec lequel elle intervient pour des formations avec les éditions des Trois Ourses. Plis et plans se compose de 12 planches sans texte proposant une lecture de formes géométriques (cercles, carrés, triangles) incitant à une exploration tactile de la surface de la page. Ces figures sont dépliables dans l’espace, sources de surprises. Elles permettent aux lecteurs d’entrer dans la structure des formes et de comprendre le lien entre la deuxième et troisième dimensions.

Elle expose régulièrement ses gravures et pastels en République tchèque, le pays de son mari Milos Cvach (animateur au Musée National d’Art Moderne), au cours d’expositions personnelles ou collectives.

art cheminsElle a créé un livre avec ce dernier L’art par 4 chemins. Ce documentaire apprend aux enfants à regarder une œuvre d’art. Il invite l’enfant à observer, comparer, confronter, goûter les œuvres. Il ne cherche en aucun cas à expliquer ou décrypter les œuvres : il les donne à voir.

L’enfant est guidé dans sa lecture par de courts chapitres qui l’aident à rapprocher les œuvres entre elles et par des repères qui lui permettent de situer les artistes dans leur époque.


Présentation par Olivier BARROT de l’ouvrage « L’art par 4 chemins » de Sophie CURTIL et Milos CVACH, qui explique l’art de la peinture aux enfants.

Retrouvez les ouvrages de Sophie CURTIL dans les collections de la Médiathèque du Grand Narbonne – Suivez le lien

Publicités
Cet article, publié dans Livres d'Art, Patrimoine écrit, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s