De fil en aiguille : Louise-Marie CUMONT

louise_marieLouise-Marie Cumont est née en 1957 près de Paris. Avant de travailler le tissu, elle a sculpté, taillé le marbre et la pierre, composé des mosaïques. Elle a manié le burin, les tronçonneuses, perceuses et autres instruments brutaux. C’est à la naissance de son fils Gabriel qu’elle se révèle créatrice de livres en tissu. Changement de métier ? Parlons plutôt d’un glissement vers un autre matériau, moins froid, plus souple, plus doux.

Elisabeth Lortic, un des membres fondateurs de l’association des Trois Ourses décrit ainsi le travail de cet artiste : « Louise-Marie Cumont fait des livres comme elle sculpte ou plutôt à la façon des mosaïstes, elle trouve des tissus, assemble, compose les couleurs, joue sur les reliefs, souvent aussi s’amuse et raconte ses histoires avec les yeux des personnages dont elle manie l’expression avec virtuosité. Les variétés des tissus soigneusement choisis évoquent des voyages lointains et font rêver. »

Les thèmes sont simples, élémentaires, premiers : les nombres, l’alphabet, la ronde, le rapprochement, le sommeil, la nuit, le jeu. Le langage de Louise-Marie Cumont se passe totalement de mots. Ces livres sans texte invitent à un parcours ludique. On sent que la lecture et le jeu ne vont pas l’un sans l’autre.

Aucun livre n’a de titre mais pour l’identification et la circulation des œuvres l’artiste a accepté la contrainte de les nommer. Sur le livre ne figure que la signature, la date de création et son numéro car il s’agit de séries limitées. Au fils de quelques commentaires qui accompagnent les livres, Louise-Marie Cumont nous donne des éléments précieux pour comprendre sa démarche.

En voici un petit tour d’horizon !

De 1 à 10

« Au début était l’un : l’œil unique. Apparaît l’homme avec ses deux yeux. Petit à petit les yeux sont de plus en plus nombreux et la situation inconfortable. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au lit

Dans ce livre qui parle de la nuit, le meuble destiné au sommeil a disparu. Les pages nous montrent ici des personnages dans leur lit. Certains dorment, d’autres sont plongés dans leurs cauchemars ou dans leurs songes. Seule la tête dépasse. La couverture nous fait pénétrer dans des mondes oniriques différents à chaque page.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les chaises

A l’origine une boutique a demandé à l’artiste de créer un jeté de canapé. L’idée de décliner les relations possibles entre l’homme et la chaise ont permis à Louise-Marie Cumont d’exploiter cet objet si familier comme une succession de scènes intimes.

Les chaises - Louise – Marie Cumont

Les chaises – Louise – Marie Cumont

Les chaises - Louise – Marie Cumont

Les chaises – Louise – Marie Cumont

Les voitures

Voici un regard en parallèle du monde ludique et imaginaire de l’enfant et du monde réel et contraignant de l’adulte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vingt personnages

Il s’agit d’un petit livre sans véritable reliure. Construction qui permet de multiplier les rencontres entre les personnages. Rien n’est dit ce ne sont que des situations possibles évoquées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La maison, variation en quatre couleurs

Ce livre est pour l’artiste une manière d’aborder les relations qu’elle entretient avec sa maison et le monde extérieur. C’est presque un autoportrait dit-elle, une façon mathématique qui associe 4 couleurs dans 24 combinaisons possibles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les masques

C’est en observant un tissu africain que Louise-Marie Cumont a vu des yeux cachés dedans puis un visage … elle a repris ce dessin et en a multiplié les expressions possibles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Histoire sans parole

Les saynètes s’animent en manipulant les rabattants. Voilà un jeu de cache-cache dans chaque page qui s’anime et renvoie au cirque.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’homme au carré

Le petit carré rouge apparaît d’emblée comme une référence à Malevitch. Il prend corps de page en page et devient le cœur d’une figure humaine.

L'homme au carré.  Louise – Marie Cumont

L’homme au carré. Louise – Marie Cumont

L'homme au carré.  Louise – Marie Cumont

L’homme au carré. Louise – Marie Cumont

Il existe certaines versions papier éditées chez Mémo de ces livres notamment Les chaises, au lit, Ma voiture, la maison. Un catalogue d’exposition a également été créé Louise-Marie Cumont, tissu mis en page.

Voir les documents de Louis-Marie CUMONT à la Médiathèque du Grand Narbonne

Source :

http://lestroisourses.com/

Et pour découvrir un autre artiste de livres pour enfants, suivez le lien : Kastumi Komagata

Publicités
Cet article, publié dans Livres d'Art, Patrimoine écrit, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s